5fd01d92.gif
etoile.gif Bonne visite etoile.gif

Le journal de Sylvie

  Mes peintures.. | Page d'accueil | Le journal de Sylvie (4).. 

: Ajouté le 6/12/2008 à 19:01

 

Image hébergée par Casimages.com : votre hébergeur d images simple et gratuit

 

 

Quelques maux de ventre intenses sont venus perturber mon état physique et moral. J'ai attendu bien des jours, par peur, avant d'aller consulter, me souvenant de ce qu'avait ressenti Michel juste avant qu'on ne lui découvre cette terrible maladie.

J'ai passé des bilans dans l'angoisse des résultats..........pour enfin savoir que tout cela était dû au stress : colopathie! Pourquoi ne puis-je pas reposer, vider ma tête de tous ces souvenirs, de ce chagrin ressenti.............je pensais que j'y arrivais petit à petit en m'habillant un peu plus gaie, me maquillant et je m'aperçois que ce ne serait qu'un leurre!

C'est vrai qu'en ce moment il y a la date anniversaire de Michel, celle aussi où il est entré à l'hôpital, et puis suivie de peu de temps, celle de son départ.

J'ai beau me dire que je ne peux rien y changer, tout se mêle, se mélange et s'emmêle dans ma tête entre souvenirs heureux et douleureux. Pourquoi aime-t'on aussi fort, pourquoi une personne plus qu'une autre? L'amour ne s'enseigne pas, il se ressent.

Les gens, le monde en parle, conseillent mais quelle définition peut-on donner de l'amour exactement pour ressentir un tel malaise lorsque l'autre n'est plus là? L'amour, ce lien, cette histoire qui se vit à deux, véritable magie qui unit deux êtres.

Quand pourrais-je parler aux gens de Michel sans avoir les larmes aux yeux? J'essaye tellement pourtant de changer cet état d'esprit. J'ai redécoré la maison, j'ai fait le sapin de Noël et je sais qu'en fait, je l'ai fait non véritablement pour moi mais pour lui qui s'en faisait un plaisir, un orgueil de son si joli sapin de fêtes. Des fêtes où je suis invitée mais où je n'ai pas envie d'aller! J'ai acheté des cadeaux de Noël rien que pour voir les yeux des gens briller de bonheur, découvrir un sourire sur leurs lèvres et surtout leur montrer que je pense à eux avec tellement d'affection, que j'ai pris du temps pour choisir ce qui pouvait leur plaire, du courage pour arpenter les magasins à la recherche de ce qui peut leur convenir..........à qui ai-je réellement quelque chose à prouver? Peut-être tout simplement à moi en étant sûre que la vie continue bien! Michel me manque et il me comprenait, savait trouver les réponses à mes angoisses, parfois injustifiées. Il savait trouver les mots qui rassuraient et partait souvent dans un éclat de rire qui devenait communicatif. Il savait prendre du recul, dédramatiser les choses et ce trait de caractère m'apaisait, me rendait plus sereine et heureuse. Il me soutenait toujours, était de tous les combats avec moi.

C'est la seule personne à qui je pouvais tout dire; son regard aimant me réconfortait tellement. Je me sens comme une petite fille perdue qui aurait envie de faire un gros câlin pour sécher ses larmes et sa peine. Mais la petite fille a 42 ans et doit se reprendre!

  Mes peintures.. | Page d'accueil | Le journal de Sylvie (4).. 

» Catégories Messages spéciaux
Poster un commentaire

A propos du blogueur

Parfois on a envie juste d'un peu de calme, juste d'un temps pour réfléchir respirer doucement. Chez moi voilà ce que vous trouverez Helenp ? Voir mon profil

Liens

? Poésie d'amour

Archives

<%ArchiveInfo%>

| Contact author |